Photographs

























En s’éloignant de l’Acropole pour rejoindre le musée de l’Agora Antique, peu à peu la foule se dilue.
Chacun emporte, autant que possible, comme pris de panique devant la beauté, ce plein de phantasme de  l'époque faste.
Les appareils photos sont remplis d’images idylliques de couples, de groupes, de vestiges, de colonnes ne soutenant plus que le ciel et de chevaux écrasés par les linteaux du temple.
Et Phidias laisse hennir.
Heureusement parfois, ce monde est là pour nous soigner de lui-même et au cas où de l'éventualité d'un syndrome de Stendhal.
Dans une des salles du Musée de l’Agora où les marches sont aveuglantes de patines, une tête est sur un socle et regarde le futur depuis plus d’un millénaire.
Ni Dieu, ni Philosophe, ni fondateur de la démocratie Athénienne, il s'agit de quelqu’un que l’on ne connaît pas, mais qu’on reconnaît, bien que le bout de son nez se soit cassé contre le temps.
Où est le corps de cette tête ?
Il flotte tout autour et occupe la place de son âme en compagnie des mots.

On ne quitte pas l’Acropole sans scrupule.


A tous mes Amis et à vous lecteurs,
Je vous souhaite le meilleur pour l'avenir.
Que cette année 2012 2013 vous baigne d'une douce lumière, la même qu'en Méditerranée.



(Peinture : huile sur toile, tête d'homme, © V.L)


8 commentaires:

Thérèse a dit…

Revisiter le passe pour nous remettre au present cela en vaut la peine, rien ne change.
Belle annee 2013 sans pour autant de syndrome de Stendhal quand on l'applique aux problemes mondiaux:-)

Evelyne a dit…

Belle et douce année 2013 pour vous et vos proches cher Valéry. Baci.
Evelyne

Cat a dit…

La lumière de Méditerranée est de celle qu’on emporte avec soi quand on en a été baigné. Elle est celle qui sait éclairer jusqu’à notre part d’ombre. Elle illumine votre blog. 2012 , 2013, puisse-t-elle faire fi de la course du temps. Je vous souhaite à mon tour le meilleur à venir. ( Superbe votre toile « tête d’homme ») Cat.

Valéry Lorenzo a dit…

Thérèse,
Et bien je vous souhaite quand même tout pleins de syndromes de Stendhal et que cela se produise devant un "petit pan de mur jaune" à vous (peut-être pas devant un écran d'ordinateur, (comme cela porte bien son nom)) !
All the best pour 2013 !


Evelyne,
Je vous le souhaite également et vos commentaires de temps à autres me font toujours plaisir !
Baci too !

Cat
Merci !
Je joins à mes voeux un bouquet de parfums qui accompagne la lumière de cette région.
Le jour revient peu à peu. Nous avons la chance d'être proche de ce pays où on peut entendre l'écho de cette chanson, " y a d'la joie" !
:-)

Alain Delage a dit…

"La barbe à papa!", s'exclama Anna Freud en pénétrant dans l'enceinte de la fête foraine.

Valéry Lorenzo a dit…

, alors que les enceintes diffusent le portrait d'une femme en sainte :

http://www.youtube.com/watch?v=Tetxj8hT_84

J'attends... a dit…

"And on the pedestal these words appear:
'My name is Ozymandias, king of kings:
Look on my works, Ye Mighty, and despair!'"...

Vous avez encore écrit là un très beau texte qui nous perd dans le temps en fuite, merci de partager avec nous ce magnifique travail. J'aurais pu me douter que vous maîtrisiez la peinture aussi.

Valéry Lorenzo a dit…

Merci beaucoup Katia, je découvre ce poème de Percy Bysshe Shelley, auquel vous faites allusion et je lui trouve une résonance époustouflante ! (j'en suis sonné !)
Pour ce qui est de la "maîtrise " de la peinture, c'est bien cette chose aussi qui la limite. Pour tout vous avouer, je préfère quand, la peinture met un terme au maître.
Vraiment ce poème...