----------- La chambre d'écho






---------------Comme on respire






Most of the video animation has been filmed in stop motion.
(It takes time to manipulate images but it's a very funny experience and it has something to do with photography.)































10/08/16 Chair / oil on canvas 38x46 cm

 

----------------------------- Planche contact







"Time reveals everything".

-----------Last night I dreamt that somebody loved me


This is not exactly a cover, "The Smiths are The Smiths " so...
The original song is from the fourth and final studio album : "Strangeways here we come", released on september 1987. (" This story is old, I know, but it goes on")
If only this interpretation make someone listen the version of The Smiths, I would be enchanted.
Thank you very very much to Charles Ash  (portrait below) for adding his lace guitar. (We spent together a very good time). 











Many thanks also to Alain Delage.




"Les liens qui nous rattachent aux choses sont plus étroits et mystérieux qu'on ne le croit. Etrangement, plus nous sommes heureux, plus nos rapports avec autrui sont faciles. Et plus cela va mal, plus nous souffrons, plus s'approfondit notre communion avec les choses.
A certains moments, nous sommes entourés d'objets qui prennent brusquement un visage, qui se mettent à bouger, avec une expression, une signification et une dimension jusqu'alors ignorées.
La douleur nous enferme dans une cage étroite, étouffante, sans porte ni fenêtre, sans aucune issue, où l'air se raréfie. Les êtres passent à côté de nous, muets et aveugles; mais tout à coup un toit, une voiture, un lambeau de ciel enfoncent toutes grandes les murailles de notre douleur, les battants d'un invisible portail s'écartent, nous sommes sauvés et nous respirons. "

(Milena Jesenskà - Vivre )

 

------------------------------------------------ La vie qui avance






Moods of a blackbird who plays the drums


 

---------------------------------------------------------------------Va va






                                                                                                       (©Johanna Tilche)


Thank you so much Johanna for your Help, and Energy. You're a true will o the wisp !

I go now.

-----------------------------------------------------Sommeil paradoxal

 
 


Cello, guitars, bass, drums, synthesizers, lyrics, video, voice Hum Hum...
VL




















...





















...
























Castille, rivière


 





















Castille, ficelle


 






















Castille, la Mata


 






















Castille, Colline de gypse.



PETER GREENAWAY




















Peter Greenaway - 10 mars 2015, Librairie Ombres Blanches, Toulouse.

Pour ceci...

SYLVAIN CHAUVEAU - How to live in small spaces


























Pochette de l'album de Sylvain Chauveau, How to live in small spaces, édité en vinyle.

Un court extrait de la session photo, réalisée ensemble.
Pour regarder à l'extérieur de ces petits espaces...




















































Dominique A





















Dominique A . (7 mai 2015, Toulouse, le Bikini)





















./.






















.


GIL PRESSNITZER



Je laisse derrière moi quelques traînées 
de poussière de papillon
Moi 
à peine cogné à la lampe de la vie humaine
belle et triste à la fois

moi 
contre la vitre froide des adultes
si loin de mon pays natal envolé

quelques amis sauront lire dans ma poussière
le mystère des nombres écrit en braille sur la nuit

je laisse ma signature sur vos tempes
mes ailes consumées sous la porte
la tapisserie de vos visages près du puits

Je laisse ma transparence dans l’air
quelqu’un la ramassera plus tard
L’encre et la lampe seront mes témoins

 - Gil Pressnitzer - L'encre et la lampe.


























Paul Klee - Cette étoile enseigne à s'incliner



Jamais "Esprits nomades" n'a si bien porté son nom.
Le jour est en désordre
Nous ne t'oublierons pas.
Nous te prolongerons.
Adieu Gil, l'Ami.




SYLVAIN CHAUVEAU - Un Autre Décembre



























"Entre l'absinthe et les grands-messes".

Une nouvelle édition également en pressage vinyle de l'album de Sylvain Chauveau,"Un Autre Décembre", vient de voir le jour, sur le label Minority records. (Děkuji)
Cette fois-ci, c'est une photographie que j'ai prise dans la chambre 1211 d'un hôtel à Tokyo, qui illustre le disque et fait de ma grisaille de La Musique (oui la musique).
















(© Minority records)

























Nous sommes en Décembre.
Bientôt.






SYLVAIN CHAUVEAU & Ensemble Nocturne - Down To The Bone






















Le label Ici d'ailleurs vient d'éditer à nouveau, et aussi en pressage vinyle cette fois-ci, l'album de Sylvain Chauveau, Down to the Bone. (un hommage acoustique au groupe Depeche mode).
Sylvain a choisi une de mes photographies pour illustrer la couverture du disque.






































Pour qui souhaite poursuivre la recherche d'information à son sujet :
Le site de Sylvain Chauveau
Le site du label Ici d'ailleurs
Autres collaborations.

DOMINIQUE A - la fossette






















LA FOSSETTE, l'album de Dominique A, édité en pressage vinyle, pour la première fois.




















Plus d'infos ici.



























This is all yours.

(Not the proof that once I was high)
































Vers là.



Lee Ranaldo élève la poussière





















LeeRanaldo, connu pour sa place de guitariste et de chanteur au sein du groupe Sonic Youth, a offert le 1er novembre 2014, un concert solo acoustique surprenant, reflet d’un nouvel album également acoustique, au Musée des Abattoirs de Toulouse en France, devant un public très confortablement assis.

Pour la surprise, on n’en attendait pas moins de lui et de sa capacité à expérimenter, y compris sans électricité sur ses guitares, ou lorsqu’il transforme son instrument en balançoire.

Ce chemin acoustique, empruntée par Neil Young, fût une fois de plus, défriché par la guitare qui devint sitar, du meilleur ambassadeur de N.Y.
Il poussa les murs du son.
De là s’échappèrent des mélodies.

Ce que l’on sait de ses activités ne représente que 1/7 de ce qu’il fait.
Et ce qu’il crée ne se résume pas à l’unique champ d’expression musical.
Cela peut s’étendre aussi aux arts plastiques (photographie, dessin, etc…).
Durant ces nombreux déplacements, Ranaldo dessine le paysage qui se projette devant le pare brise du véhicule qui avance.
Il trace des lignes,("lost highway drawings") des tablatures qui courent vers des Monts de Vénus.









































Echange de quelques mots, adresses et dessins...

:-)
(je suis fan)




























(Dessin extrait du carnet de Lee Ranaldo, .To Waterford 25 October 2014.)






Quelles étaient les probabilités pour que ce jour-là, en terrasse du restaurant du musée des Abattoirs, je tombe, par le plus grand des hasards, nez à nez sur lui que je n’avais pas vu depuis 22 ans ?
Je demande à la poussière.










































A photograph of N.Y in Anne's house.

(IPhone photo by Sophie)
































An excerpt of the Edifice serie, in Sophie's house. 

(Iphone photo by Sophie)














"voix normale: de toute façon, du 17 on passe au 18
puis au 19, puis au 20,
au 21, au 22, au 23, au 24, au 25, au 26, au 27, au 28, au 29, au 30, au 31.
octobre.

ainsi passe le temps."
















                                     Angels and beyond






































(o)

































**


































**




































"I'm gonna drive you through the night, down the hills."
































Chaque soir, chaque matin, inlassablement avec la meme lenteur, la meme lourdeur, lassitude et dépit, un homme promène son chien.
Entre les deux, c’est une laisse qui pend et qui traine en un point qui trace le parcours au fur et à mesure qu’ils avancent.
Ce son, ce balancement, l’homme et le chien ne forment plus qu’une seule et même musique, et le silence suit.






























Now, there are more than one thousand images here, on this site.
Just few words about this one and what was in my earphones when I crossed this garden in Milan late at night.
I sat there while Tom Waits chirped an invitation to the blues.

I thank so much people and friends who took time to glance at these 8 seconds of my life synthesized.


Hold still--------Keep going.





























...


































*