VINCENT DELERM

Tu vois le type devant, de dos, qui tient un sac devant le créneau, c'est Delerm marmonnant "Modiano".

Modiano enfin...

Delerm : "Vous soulignerez la terreur dans le regard du narrateur, dans les pages cornées d'un Folio, "Voyage de noces" de Modiano."

Je reste suspendu à ses violons...

(Paris, rue St Maur, un dimanche de Mars 2011).



5 commentaires:

Terresa a dit…

All I see is the sign signifying "Library" (or bookstore, more likely)...

Love your black & white shots, Valery, may I post some on my blog sometime? (thank you)

Valéry Lorenzo a dit…

I believe that it is what we call in French : une déformation professionnelle ( a job conditioning ?).
You do not drive a truck otherwise you would have seen it, in the foreground ! :-))
Thank you very much for what you ask me. I really appreciate. (Carter knows that).
My answer Terresa, is, of course with pleasure : yes

Balao a dit…

Mais est-ce vraiment Vincent Delerm ? On ne peut pas bien le distinguer à cette distance.

Balao a dit…

En tous cas, sur la photo, il est méconnaissable car de dos et de loin. Peut-être que tu l'a vu de face mais que le temps de prendre la photo, il était déjà de dos.

Je n'oublierai pas cette image, surtout si vous me répondez oui, car s'il s'agit bien de Vincent, je vais même la garder. J'aime beaucoup Delerm mais je ne suis pas capable de le distinguer sur cette photo, ça peut être n'importe qui. Sinon, je vous crois sur parole que c'est lui. Je ne vais pas demander à Vincent car je ne compte pas le voir prochainement et de toute façon, je sais qu'il va très souvent dans la rue Saint-Maur, vu que c'est là qu'il y a sa maison de disques.

Merci pour la photo et pour la réponse.
Bien cordialement,

Monsieur Balao

Ananim a dit…

Cette photo est super cool.
C'est vrai qu on ne le reconnait pas vraiment mais on voit quand meme que c'est lui je trouve :) Ca lui va bien les rues en noir et blanc de Paris
Merci !